BAP en bref

Fermer Pourquoi BAP ?

BAP dans la presse

Fermer BAP dans la presse

Rejoignez-nous

Vous souhaitez mieux nous connaître ?

Des propositions à formuler ?

Des suggestions à nous faire ?

Vous souhaitez réagir ?

Nous contacter
Adhérez
Visites

   visiteurs

   visiteur en ligne

Recherche



Actualité


Rassurant Frédéric Soulier ?

On parle bien du même maire qui a tendu le climat social au sein de la mairie à tel point qu'un mouvement de grève inédit est prévu vendredi par deux organisations syndicales sur trois ? du jamais vu à Brive !

Le même qui affirme que dans une entreprise privée un plan social concernant 200 personnes aurait déjà été instauré alors qu'il procéde à l'embauche de 98 nouveaux agents par délibération du Conseil Municipal du 10 Novembre dernier... en pér...iode de restriction budgétaire ces nouveaux fonctionnaires territoriaux vont-ils faire du bénévolat ?

Il est tellement rassurant notre édile que les négociations sur le régime indemnitaire des agents ont été scindées en deux (cette semaine sur les règles de gestion à savoir congés et jours d'ancienneté puis en janvier sur les primes), histoire de gagner du temps et de diviser les partenaires sociaux, ce qui au demeurant fonctionne plutôt bien.

S'attaquer au statut des agents pour appliquer la durée légale de 1607 heures est une méthode d'un autre temps. Et prendre en compte le mérite dans le déroulement de la vie professionnelle ne peut s'entendre que si les agents s'y retrouvent dans le cadre d'un accord conclu grâce à un "esprit gagnant-gagnant" ce qui n'est manifestement pas le cas aujourd'hui à Brive.

Où est la justice et l'équité quand un agent de catégorie C va parfois perdre jusqu'à 150 euros mensuels ? voilà la triste réalité quand certains ne seront pas, quant à eux, impactés par la refonte du régime indemnitaire.

Le but de Frédéric Soulier, comme celui des maires de La Rochelle ou d'Albi en guerre ouverte avec leur personnel, est simple : adopter une logique comptable et montrer du doigt les agents ; ces privilégiés gavés de prétendus acquis sociaux quand ce n'est pas tout bonnement leur supposée fainéantise et leur absentéisme récurrent qui justifie tout ce mépris à leur égard !

Monsieur le Maire, la vie municipale ce n'est pas un sketch des Chevaliers du Fiel.

Le point d'indice qui sert de base au calcul de la rémunération des fonctionnaires est gelé depuis juillet 2010. Les salaires n'ont donc pas augmenté depuis 5 ans. Des nantis, vous dis-je !

Les agents qui vont travailler sur la voirie par tous les temps, qu'il pleuve ou qu'il vente ; les auxiliaires qui gardent vos enfants dans les crèches ; les agents administratifs et techniques qui sont souvent chargés de la besogne ingrate... tous sont dévoués et méritent votre considération et celle de votre directeur général des services.

 

La Montagne - Le maire défend le projet de refonte du régime indemnitaire et se veut rassurant



AGENDA
Réseaux sociaux
^ Haut ^