BAP en bref

Fermer Pourquoi BAP ?

BAP dans la presse

Fermer BAP dans la presse

Rejoignez-nous

Vous souhaitez mieux nous connaître ?

Des propositions à formuler ?

Des suggestions à nous faire ?

Vous souhaitez réagir ?

Nous contacter
Adhérez
Visites

   visiteurs

   visiteur en ligne

Recherche



Actualité


Mise au point sur la Voie verte - par Christophe le 13/09/2017 @ 10:44

Beaucoup nous ont demandé pourquoi, à l'instar de l'association Le Phare, nous n'avons pas pris partie dans le conflit opposant les riverains de la Corrèze à la mairie au sujet de la Voie verte.

Cela mérite une réponse pour tous nos lecteurs.

 

Avant toute chose, nous estimons que le rôle de notre association citoyenne n'est pas de défendre des intérêts privés mais au contraire de privilégier l'intérêt général allant au delà de la somme de quelques intérêts particuliers et d'ouvrir une reflexion globale sur l'avenir de notre ville.

En cela, nous ne posons pas le problème de la Voie verte en adoptant un raisonnement binaire : quatre riverains de l'avenue Maillard qui défendent leurs propriétés contre la Mairie qui veut acquérir les parcelles bordant la rive droite de la rivière...

 

La question qui se pose à nos yeux est ailleurs et consiste à savoir si l'on compte retenir le meilleur compromis technique, économique et environnemental au regard de la réalisation de cet aménagement en zone inondable dans l'ensemble de la traversée de la ville.

En effet, il y a un fort enjeu par rapport au risque d'inondations à Brive. Il doit être notre seule préoccupation le long de la rivière.

Si la Voie verte permet une revalorisation de zones inconstructibles et offre une plue-value paysagère, touristique et de loisirs, sa réalisation ne doit pas augmenter les risques en aval et son impact hydraulique doit être neutre, tant du point de vue des écoulements que des capacités de crues de la Corrèze.

 

Toute cette polémique est donc vaine car c'est à cette seule et unique condition que l'on pourra réfléchir à un aménagement raisonné des berges de la Corrèze. 

 

Mais si Périgueux a réussi à parachever la Voie verte des Berges de l'Isle qui permet de traverser toute l'agglomération en continuité parfaite, Brive devrait quand même être capable d'en faire de même ! 

 


La Montagne - Des riverains toujours opposés au tracé sur la rive droite

 



AGENDA
Réseaux sociaux
^ Haut ^