BAP en bref

Fermer Pourquoi BAP ?

BAP dans la presse

Fermer BAP dans la presse

Rejoignez-nous

Vous souhaitez mieux nous connaître ?

Des propositions à formuler ?

Des suggestions à nous faire ?

Vous souhaitez réagir ?

Nous contacter
Adhérez
Visites

   visiteurs

   visiteur en ligne

Recherche



Actualité


Les voeux 2019 de BAP - par Admin le 31/01/2019 @ 17:38

FB_IMG_1546332083113.jpg

2018 s’est terminé par un réveil du peuple

C'est un événement important pour notre Nation car les citoyens ont laissé éclater une colère trop longtemps contenue, notamment à Brive où l'importance du mouvement a été remarqué par les médias nationaux.

Ils ont aussi, et surtout, manifesté leur volonté de peser directement sur les décisions prises en leur nom. 

Cette attente, notre association citoyenne l'avait clairement identifié depuis sa création en 2014, ce qui explique pourquoi nous avions alors affirmé que notre seul et unique objectif était "de rassembler les brivistes au-delà de leur appartenance politique afin de participer à l'élaboration collective d'un projet citoyen et participatif pour dessiner l'avenir de BRIVE", tout en favorisant "l'information, la confrontation des avis afin de libérer la parole citoyenne et participer au "mieux vivre ensemble" à l'échelle de la ville".

Cela nous a valu nombre de railleries de la part des professionnels de la politique estimant que l’on ne faisait pas vivre la démocratie locale de cette manière…

Or, les mêmes se sont découverts depuis peu une fibre citoyenne qui leur était jusqu’à alors inconnue ou très cachée.

Aucun briviste n’est dupe de ces supercheries préélectorales qui n’honorent pas leurs auteurs car il n’y a rien de pire que de donner l'impression d’être à l'écoute des citoyens alors qu’en coulisse la société civile est et sera reléguée à un simple rôle de faire-valoir.

Brive a besoin d’une véritable respiration démocratique et d’un renouveau politique. 

Notre ville perd en attractivité (l’année 2018 a vu la fermeture d’Euralis et le licenciement de ses 55 salariés, auxquels s’ajoutent les 47 licenciements à Photonis et les 95 licenciements chez Anovoet en population (1.263 habitants de moins qu'en 2011, soit 47.004 contre 48.267sans que rien ne soit entrepris pour enrayer cette lente relégation qui n’est plus seulement sportive mais bien économique.

La logique, purement comptable, de la réduction de la dépense publique n'est pas pertinente car elle empêche de réfléchir qualitativement à ce qu’elle finance et à la manière dont elle le fait. On ne gère pas une ville comme une entreprise ou comme un ménage et les besoins de la population ne sont pas des variables d’ajustement à sacrifier, sur l’autel de la rationalisation des choix.

L’avenir de notre territoire ne se décidera pas à la Chambre régionale des comptes ou au Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine mais avec et devant les brivistes.

Les Français, et les brivistes en particulier, ont prouvé que, loin de se résigner, ils aspirent au contraire à jouer un plus grand rôle dans la vie publique et la tâche de notre association sera de leur démontrer, au cours de cette année, qu’il est possible de construire ensemble une ville durable et solidaire en étant des acteurs citoyens.

A chacune et à chacun d’entre vous, l’équipe de Brive Avenir et Passion vous adresse ses meilleurs vœux pour cette nouvelle année et vous invite à croire en demain.



AGENDA
Réseaux sociaux
^ Haut ^