BAP en bref

Fermer Pourquoi BAP ?

BAP dans la presse

Fermer BAP dans la presse

Rejoignez-nous

Vous souhaitez mieux nous connaître ?

Des propositions à formuler ?

Des suggestions à nous faire ?

Vous souhaitez réagir ?

Nous contacter
Adhérez
Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Recherche



Actualité


Marche arrière sur la chaufferie bois - par Admin le 15/09/2014 @ 09:12

Ecouter les riverains c'est bien, le faire avant de signer un marché d'une dizaine de millions d'euros, c'est mieux !

Quand on décide de construire une chaufferie bois à proximité d'une crèche et d'habitations, avec les retombées directes ...qu'elle entraîne, on doit s'attendre à provoquer l'incompréhension et une levée de boucliers.

Le problème c'est qu'après le contentieux avec la société Auxiliaire de Parcs, qui va coûter près de 4 millions d'euros à la ville à cause de l'inconséquente rupture de contrat de Bernard Murat, quelles conséquences financières va avoir cette nouvelle résiliation ?

Et sur le fond du projet, quel impact sur la construction de la piscine et sur l'hôpital qui devaient se raccorder à ce réseau ? A-t-on anticipé cette reculade ? Certainement pas !

La gestion de ce dossier est une nouvelle fois symptomatique de la médiocrité de nos décideurs, droite et gauche confondues, qui ne savent ni anticiper, ni faire le choix d'une technologie adaptée à la taille de notre ville.

Tout le monde sait qu'il faut brûler trois fois plus de bois pour obtenir le même pouvoir calorifique qu'avec le fioul ou du gaz. Aussi, comme l'affirme Gabriel Ullman, docteur-ingénieur et expert auprès des tribunaux sur les questions environnementales, "consommons moins, consommons mieux, isolons et ensuite envisageons le type d'énergie dont on a besoin" au lieu d'inverser la problématique.

 

 

 


AGENDA
Réseaux sociaux
^ Haut ^